From 1 - 10 / 100
  • Cettte région est constituée par les formations sédimentaires (conglomérats et grès) , métamorphiques (micaschistes, quartzites et amphibolites) et magmatiques (pegmatites). Sur le plan géochimique, signalons parmi les éléments en traces mis en évidence, trois éléments (Or, Wolfram et Tantale) qui montrent une anomalie positive.

  • Les sols de cette partie de la ville ont une portance médiocre et sont mauvais pour le compactage. Cela étant, ils doivent être soumis à certains processus pour améliorer sa partance afin d'être bien recommander pour les travaux d'aménagement en génie civil.

  • Une comparaison entre les caractéristiques géologiques de Lemara (dans l'île d'Idjwi) et les terrains précambriens étudiés au Rwanda est faite. Deux gîtes stannifères et wolframifères notamment le gîte de Bihumba et le gîte de Kambasha. D'après la classification de Varlamoff, le gîte de Bihumba appartient au type de gîtes à filons de quartz endogranitique. Au niveau du gîte de Kambasha, la minéralisation stannifère est logée dans les zones de contact entre intrusion dioritique et les métasédiments.

  • Ce travail est une étude portant sur l'inventaire des espèces, la caractérisation et la classification des associations rudérales de Bengamisa. Au terme des visites sur terrain, un herbier de 206 spécimens des plantes vasculaires a été constitué et gardé à l'herbarium de la faculté des Sciences. Pour cette végétation rudérale, 6 associations toutes déjà décrites dont 3 récemment dans la zone de Makiso ont été reconnues. Leurs relations syngénétiques ont également été établies.

  • Les sols présents dans ce secteur est argileux. La capacité portante est médiocre avec un gonflément linéaire variant entre 0.24 et 0.5. Le mouvement des masses qu'a connu ce secteur n'est pas sans justification. Il est justifié par les différents résultats des essais issus des comportements mécaniques des échantillons.

  • Les trachytes semblent rares à Bukavu. Cependant, ils affleurent sur une partie du quartier Panzi et Ndendere (route Nyawera ISGEA). La grande partie de trachytes se trouve à Nyatende où ils sont extraits comme matériaux de construction. C'est une roche grise, ayant une structure porphyrique. Ils renferment un peu plus de SiO2 (55-60%) et Al2O3 (17-21%). La teneur en K2O y est élévée. Les affinités chimiques appréhendées par différents diagrammes classent les trachytes de Bukavu et ses environs dans la série shoshonitique.

  • Les analyses des sols de Kavimvira ont permis de caractériser ces sols dans divers sites. Le types mis en évidence sont entre autres les sols sableux à faible proportion de limon, sables, sables limoneux et le limons silteux. L'essai de cisaillement rectictiligne effectué sur les sols de Kavimvira a permis d'affirmer que les sols de Kamigenge ne peuvent pas supporter des grandes charges comparativement aux sols de Mugarura. D'où, il faudra procéder à l'amélioration des sols de ce site avant toute construction.

  • Les secteurs de Chiburi et Butuzi sont caractérisés par les schistes graphiteux, conglomérats, grès, granites gneiss et le granites. Les ellipsoides de déformation sont dans le domaine d'allongement (construction triaxiale) où 1 inférieur à K inférieur à infini et le taux de déformation des ellipsoides de déformation de la colline Marhale est de 33,5%. Les failles sont orientées NNE-SSW, le filons de quartz et le plans de stratification sont orientés N-S.Les plans de fractures sèches ont deux orientations: ENE-WSW et ESE-WNW.

  • Du mois d'avril jusqu'en Août 2010, un inventaire ornithologique dans les marais de la plaine de la Ruzizi, province du sud-kivu a été conduit. Deux méthodes (capture aux filets japonais et des observations opportunistes à l'aide d'une paire de jumelles) ont été utiliséés. Au total 76 espèces d'oiseaux reparties dans 31 familles et 8 ordres ont été inventoriées. Le marais de Kandava était la plus riche avec 33 espèces suivi de Kimuka avec 30 espèces et enfin Kideheri avec 16 espèces. Le site de Kideheri heberge une forte concentration d'oiseaux d'eaux avec une abondance relative de 58% de tous les oiseaux inventoriés. Les cinq espèces les plus communes sont: Euplectes orix, Bubulcus ibis, Dendrocygna viduata, Ardea purpuea, Ardea melanocephal. L'espèce Alcedo leucogaster; dont aucune information sur son statut n'est connue jusqu'à nos jours à été inventorié. Les espèces migratrices afrotropicales. et Paléarctiques ont été répertoriées à partir du mois de mai.

  • Cette étude est une contribution à la connaissance de l'état de la maturité sexuelle de quelques poissons cichlidae du lac Tanganyika dans la cité d'Uvira. De janvier à avril 2005, la collecte des spécimans a été faite dans différentes plages sur la partie Nord-ouest du lac Tanganyika. Ils étaient échantillonnés à partir des poisons de la capture commerciale. Du point de vue taxonomique, 1773 individus ont été récoltés, appartenant à 69 espèces, regroupées en 39 genres et 12 tribus. Le nombre de mâles est légèrement élevé par rapport à celui de femelles. La taille de la première maturité révèle que la majorité d'espèces se reproduisent à une taille inférieure à celle trouvée dans les études antérieures. Concernant la fécondité, la relation entre la till du poisson et nombre d'oeufs est positivement significatif à part quelques exceptions. L'étude de l'indicegonadosomatiqque, de l'état de la maturité sexuelle et de la fécondité révèle que le mois d'avril est l'une des périodes de forte activité de reproduction des poissons cichlidae du lac Tanganyika au cours de l'année 2005 suivi des mois de février et de mars.