From 1 - 10 / 13
  • Cette étude est présentée en 2014 dans le cadre des recherches organisées au département de géographie et Gestion de l'environnement de l'institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP-Bukavu) dans le cadre de l'actualisation de l'Atlas de Bukavu. Ce travail s'inscrit dans une série d'études sur l'analyse toponimique et spatiale et l'urbanisation au cours des deux dernières décennies de la ville de Bukavu. Il contient les éléments de la répartition spatiale des infrastructures sociale entre autre Ecoles, Eglise mais aussi la voirie urbaine et les limites administratives.

  • Cette carte résultant d'une prise de vues du 27/03/1955 appartient à un ensemble de 6 planches qui constituent un canevas local de Goma - Kisenyi d'une restitution régulière au 1/5000.

  • Cette planche cadastrale de Rutshuru dressée au 1/2500, état de reconnaissance inconu, est un levé d'anciennes constructions.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, les analyses spatiale et toponymique ont été abordées pour faire plus de lumiere sur les questions relatives à l'urbanisation et à l'histoire politique de la ville de Bukavu. Le présent mémoire du second cycle d'études universitaire s'est exceptionnellement sur le quartier Panzi de la commune urbaine d'Ibanda.

  • Cette planche établie à l'échelle 1/100000 représente les dégâts associés au séisme tectonique du 03 février 2008 dans la ville de Bukavu (Commune Ibanda et Kadutu), bâtiments et maisons endommagés, le rayon d'influence et cassures.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, l'inventaire des infrastructures activités de production de types artisanal et industriel s'est imposé pour faire plus de lumiere sur les questions relatives à l'urbanisation de la ville de Bukavu et les nouveaux défis de l'implantation des entreprises plus compétitives et à meme d'offrir plus d'emploi. Le présent travail du second cycle d'études universitaire s'est exclusivement chargé d'en faire un relevé exhaustif dans les communes de Bagira et de Kadutu, les deux anciens centres extra-coutumiers de la ville de Bukavu.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, l'inventaire des aires de vente s'est imposé pour faire plus de lumiere sur les questions relatives à l'urbanisation et l'histoire économique de la ville de Bukavu . Le présent travail du second cycle d'études universitaire s'est exclusivement chargé d'en faire un relevé exhaustif dans la commune d'Ibanda.

  • La ville de Bukavu comptait deux abattoirs reconnus par l'administration de l'époque (ELAKAT et BRASSERIE). Depuis, c'est-à-dire juste apres l'accession de notre pays à l'indépendance, elle a connu une forte urbanisation qui a favorisé l'implantation rapide de nouvelles infrastructures appartenant majoritairement aux ressortissants congolais.C'est sous ce vent du laisser-aller urbain que les abattoirs se multiplierent, certains d'abord clandestinement et puis obtenant l'autorisation officielle par la force de temps. Si au départ les déchets ménagers ont semblé retenir prioritairement l'attention des chercheurs par leur ampleur, d'autres ont pu se rendre compte que les abattoirs bien que éloignés du Centre-ville en produisent en grandes quantités (1200 à 1400 tonnes par an des cornes, sabots, ossements et excretas).

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, l'inventaire des infrastructures transport et des stations-services s'est imposé pour faire plus de lumiere sur les questions relatives à l'urbanisation de la ville de Bukavu et les nouveaux défis de la circulation des biens et des personnes. Le présent travail du second cycle d'études universitaire s'est exclusivement chargé d'en faire un relevé exhaustif et faire ressortir leur forte concentration dans le centre-ville et ses périphéries les plus proches.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, l'inventaire des infrastructures hotelieres et sportivesl s'est imposé pour faire plus de lumiere sur les questions relatives à l'urbanisation de la ville de Bukavu et les défis d'une ville multifonctionnelle essentiellement fondée sur la trilogie Logement-Travail-loisirs ou divertissement. Le présent travail du premier cycle d'études universitaire s'est exclusivement chargé d'en faire un relevé exhaustif dans la commune d'Ibanda.