From 1 - 10 / 90
  • Cette étude est présentée en 2015 dans le cadre des recherches organisées au département de géographie et gestion de l'environnement de l'institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP-Bukavu) dans le cadre de l'actualisation de l'atlas de Bukavu. Ce travail s'inscrit dans une série d'études sur l'urbanisation au cours des deux dernières décennies de la ville de Bukavu. Il contient les éléments de la répartition spatiale des aires de vente, la voirie urbaine et les limites administratives de la commune de Kadutu, ville de Bukavu.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il y a quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avènement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, les analyses spatiale et toponymique ont été abordées pour faire plus de lumière sur les questions relatives à l'urbanisation et à l'histoire politique de la ville de Bukavu. Le présent travail du premier cycle d'études universitaire s'est exceptionnellement appesanti sur la cellule Potopoto du quartier Nyakavogo de la commune urbaine de Bagira.

  • Bukavu est une ville de moins de 50km carrés de terre ferme, de forme digitée (nombreuses baies, des dénivellations de l'ordre de 200 à 600 m. Elle est par excellence une ville de haute altitude avec des pentes souvent de plus de 3 degrés (replats volcaniques) et de 20 à plus de 60 degrés le long des versants qui délimitent de petits bassins dans lesquels coulent en grande partie des rivières d'orientation Ouest-Est. Ces dits versants constituent des terrains de prédilection de grandes manifestations érosives telles que les coulées boueuses, les éboulements, les glissements de terrains et les ravinements. Répartis en des secteurs de 500m de large, ils font l'objet d'une série d'études depuis les années 90. Le présent mémoire s'en est particulierement occupé qu Sud de la rivière Giamba.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, les analyses spatiale et toponymique ont été abordées pour faire plus de lumiere sur les questions relatives à l'urbanisation et à l'histoire politique de la ville de Bukavu. Le présent mémoire du second cycle d'études universitaire s'est exceptionnellement appesanti sur les quartiers Mosala, Kajangu et Cimpunda de la commune urbaine de Kadutu.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il y a quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avènement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des leviers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, les analyses spatiale et toponymique ont été abordées pour faire plus de lumière sur les questions relatives à l'urbanisation et à l'histoire politique de la ville de Bukavu. Le présent travail du premier cycle d'études universitaire s'est exceptionnellement appesanti sur les cellules Bobozo et Kajangu du quartier Lumumba de la commune urbaine de Bagira.

  • Les marchés transfrontaliers sont une réalité dans la région des grands lacs Est-africains, mais vécue différemment pour des villes très proches comme Bukavu (RDC) et Kamembe (Rwanda). Les dits marchés en sont des véritables baromètres qui, dans certaines mesures, font ressortir des aires d'influence qui traduisent spatialement les rapports de dépendance ou non des populations de l'une ou l'autre entité urbaine ci-avant citée.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il y a quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avènement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, l'inventaire des aires de vente s'est imposé pour faire plus de lumière sur les questions relatives à l'urbanisation et l'histoire économique de la ville de Bukavu . Le présent travail du second cycle d'études universitaire s'est exclusivement chargé d'en faire un relevé exhaustif dans la commune d'Ibanda.

  • L'étude des interstratifications de paléosol rouges des versants de la ville de Bukavu revêt un double caractère à la fois géologique (perturbations de l'altération infrapédologique) et géomorphologique (nappes d'eau perchées, coulées boueuses, glissements de terrains, tassements,...).L'inventaire exhaustif de ces dernières entre 1460 et 1800m d'altitude (longueur, épaisseur, biologie des sols, profil d'altération) a permi de redéfinir le concept "lit argileux rouge" et de le lier davantage, à l'échelle géologique, à une longue phase volcanique interrompue par des longues périodes d'altération chimique (argilisation).

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il ya quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avenement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, les analyses spatiale et toponymique ont été abordées pour faire plus de lumière sur les questions relatives à l'urbanisation et à l'histoire politique de la ville de Bukavu. Le présent mémoire du second cycle d'études universitaire s'est exceptionnellement appesanti sur les quartiers Nkafu et Nyakaliba de la commune urbaine de Kadutu.

  • Les travaux de cartographie ayant été de longue haleine il y a quelques décennies, il n'en est plus le cas avec l'avènement du GPS (Global Positioning System) dont les avantages ne sont plus à démontrer en termes d'économie de temps, de précision et de traitement des levers de terrains. A ces facilités de cartographie offertes à la technique topographique de cheminement, les analyses spatiale et toponymique ont été abordées pour faire plus de lumière sur les questions relatives à l'urbanisation et à l'histoire politique de la ville de Bukavu. Le présent travail du premier cycle d'études universitaire s'est exceptionnellement appesanti sur les quartiers Fariala I et II de la commune urbaine de Bagira.